Pourquoi

BE CHANGE LIVE ?

BE car l’essentiel n’est pas de faire ou d’avoir mais d’être.

  • Au niveau individuel : c’est être connecté à ce que nous sommes.
  • Au niveau collectif : c’est accéder au potentiel de l’organisation, par le fait que ses membres trouvent leur place en étant ce qu’ils sont dans leur entier, leur intellect, leurs émotions et ressentis, leurs intuitions (correspond à l’idée de wholeness selon Frédéric Laloux).

CHANGE car la seule chose qui ne change pas est le changement, nous sommes sur notre chemin d’individuation, en évolution constante.

  • Au niveau individuel et collectif : c’est être à l’écoute du futur émergent, auquel notre mise en mouvement nous permet d’accéder.

LIVE car il s’agir de vivre pleinement avec ce que nous sommes profondément et cette intériorité rayonne sur notre entourage.

  • Au niveau individuel : En incarnant ce que nous portons (idées, valeurs, croyances), nous interagissons avec notre environnement de manière cohérente, donc ancrée.
  • Au niveau collectif : L’organisation favorise autonomie et responsabilisation, grâce au respect et à la confiance. Ainsi, chacun trouvant sa place, cela génère de l’auto-motivation, qui engendre l’engagement.

Bénédicte

COSTEDOAT-LAMARQUE

Mon cœur de métier : l’accompagnement systémique des transformations collectives et individuelles, en profondeur. Après 22 ans passés dans un grand groupe aéronautique et spatial, dans des postes de management opérationnel et de coordination internationale dans les domaines Qualité, Lean, Stratégie & Innovation et RH, notamment avec la fonction de « Responsable de l’Accompagnement du Changement » de l’entité spatiale, je contribue aujourd’hui plus largement à la transformation des organisations, en accompagnant et diffusant les pratiques collaboratives et responsabilisantes.

Les organisations apprenantes sont au cœur de mon expérience et de ma pratique d’accompagnement, par le fait d’avoir mis en place un mode de management libérant / responsabilisant dans ma propre équipe, et d’avoir accompagné un groupe de pairs dans cette démarche.

En tant qu’Executive Coach d’Organisations, j’apporte un regard et une pratique systémique, au cours de laquelle je m’attache à rendre visible l’invisible (comportements homéostasiques, jeux, enjeux,…) et rendre explicite l’implicite, notamment en prenant en compte les signaux faibles. Nourrie par le changement de paradigmes qu’amène la physique quantique, en particulier sur le futur émergent, j’accompagne les transformations collectives dans un mode de co-création, qui favorise l’appropriation de la démarche. La Théorie U, l’approche systémique paradoxale, les synchronicités et autres pratiques innovantes sont au cœur de l’expérience que je vous propose de vivre.

Je suis supervisée (systémique) et souscris au code de déontologie de l’EMCC, dont je fais partie.

  • Intervenante HEC et membre du jury de certification « HEC Executive Coaching d’organisations ».
  • Membre du Conseil d’Administration du Cercle Européen des Coachs d’Organisations Professionnels (CECORP).
  • Membre de Society for Organisational Learning (SOL France).
  • Membre de Créa France(Association pour le développement de la créativité).

Certifiée HEC Executive Coach des Organisations et HEC Executive Coach individuel

Formée à la Théorie U et outils d’intelligence collective

Certifiée au Coaching d’équipe et individuel avec la Process Communication (Kahler Communication)

Formée aux Constellations systémiques d’Organisation (C. Motto)

Formée à l’Approche Systémique et Médiation systémique (JA Malarewicz)

Formée à la Théorie Organisationnelle de Berne (F. Vergonjeanne)

Formée à la Supervision de coachs d’organisation (Michel Moral, Florence Lamy)

Certifiée EADS Lean Six Sigma (Black Belt)

Inspirations

Peter Senge, auteur du livre de référence sur les Organisations apprenantes, La Cinquième discipline, a fondé l’association SOL (Society for Organisational Learning) qui existe sur les différents continents.Il y indique les 5 disciplines clés qu’un leader peut mettre en œuvre pour transformer son organisation en organisation apprenante :

La vision systémique, la maîtrise personnelle, les modèles mentaux, l’apprenance en équipe et, la discipline qui englobe toutes les autres, la pensée systémique.

Interview inspirante d’Otto Scharmer, co-créateur de la Théorie U : « Le leadership est la capacité d’un système à sentir et donner forme au futur. La théorie U construit la capacité collective de leadership. »

La pensée à long terme n’est pas ce qui est rentable dans les entreprises d’aujourd’hui. C’est peut-être pour cette raison que les acteurs du changement, encore plus lorsqu’ils sont des internes, peuvent rencontrer des problèmes …

Un changement, une évolution, une adaptation, quelle que soit sa forme, demandent une réflexion systémique à long terme.
Accédons à l’intelligence de notre tête, de notre cœur et de nos mains pour diriger à partir du futur émergent !

http://www.lteconomy.it/en/topic-interviews-en/interviste/otto-scharmer-theory-u-and-leadership-of-change

Frédéric Laloux, auteur du best-seller ReinventingOrganizations, propose la modélisation de différents types d’entreprises. Basé sur des interviews et des recherches de plusieurs années, il partage les modèles d’organisations les plus aboutis et novateurs.En droite ligne avec les organisations apprenantes et les pratiques de  management responsabilisant, il décrit ce qu’est une organisation fonctionnant en réseau et non plus en mode exclusivement hiérarchique, et qui prend en compte chaque personne dans sa globalité.

Le phénomène de « synchronicité » est depuis longtemps étudié, en particulier par les physiciens quantiques. Ces recherches plongent leurs racines dans l’alliance durable et harmonieuse entre le psychologue analytique Carl Gustav Jung et le physicien quantique Wolfgang Pauli (prix Nobel).Les recherches actuelles tendent à prouver que l’harmonie du monde naturel est parfois soudainement brisée par des événements symboliques chargés de sens qui nous rappellent que nous ne sommes pas que des êtres de matière et que le principe de l’univers se situe dans une conscience universelle que Jung avait déjà découverte et dont il parlait sous la forme de l’inconscient collectif, l’origine de toutes les synchronicités.

Un livre qui s’adresse à tous les passionnés de physique et de psychologie, à tous ceux qui sont fascinés par les phénomènes qui lient l’esprit et la réalité.

A ceux qui sont attentifs et sensibles aux interconnexions entre les différentes disciplines du savoir et qui affrontent le monde avec l’esprit d’un chercheur et d’un découvreur.

David Bohm, physicien quantique et collègue d’Albert Einstein, pose l’existence d’un ordre impliqué ou implicite, que l’on pourrait dire équivalent à l’inconscient collectif de Carl Gustav Jung, au sein duquel tout est imbriqué. Nous sommes tous imbriqués avec tout ce qui nous entoure, même si ce n’est pas visible par nous. L’ordre explicite, la réalité que nous voyons, nous donne quant à elle l’impression que tout est séparé.Cette approche est passionnante dans ses implications lors d’un coaching systémique, notamment en ce qui concerne les reflets systémiques observables dans une organisation, ou dans les différents environnements de la personne coachée.

La Société Apprenante, à chacun son Ikigai – François TaddeiPlus largement que l’entreprise, comment pouvons-nous contribuer à rendre notre société apprenante ? Pour cela, comment pouvons-nous nous appuyer sur chacun d’entre nous, à commencer par nos enfants ? En trouvant notre Ikigaï(ce qui pourrait se traduire par trouver notre raison d’êtreet joie de vivre)...

La systémique est une approche globale qui amène à observer un système (organisation, entreprise, famille, personne) dans son entier, en portant en particulier son attention sur les modes d’interaction entre les différents éléments du système.Le focus est fait sur comment les interactions ont lieu ?et non sur pourquoi elles ont lieu de cette manière ?

Des pratiques paradoxales et de confusion permettent de mettre à jour des fonctionnements que l’homéostasie du système se chargeait de masquer.

Selon l’idée que le problème est aussi la solution, comment le système s’organise-t-il pour maintenir son problème ?

Be Change Live 2019 - Tous droits réservés - Création graphique et réalisation : Shak'kit